owner

Salut ! Merci de vous arrêter sur ma page.

Vous êtes curieux d'en savoir plus nous concernant, n'est-ce pas ?

Je me présente donc au plus vite. Je m'appelle Michaël et je suis le propriétaire de Wreck It.

Si je dois décrire notre entreprise en quelques mots, je dirais ceci: jeune, innovatrice, et sachant comment s'amuser. ;-)
Mais si vous voulez en apprendre plus sur le concept des Rage Room, voici la description d'une journée ordinaire pour moi.

Aux environs de midi, je reçois un appel.
- Bonjour, est-ce bien Rage Room Wreck it ?

L'enthousiasme est palpable.
- Oui, Michaël à l'appareil, je réponds. Puis-je vous aider ?

Maintenant, j'ai l'habitude. Les appels au bureau se ressemblent. Les gens sont impatients de venir et de commencer à casser des objets, mais ne savent pas à quoi s'attendre.
- Ecoutez, j'ai lu un article dans le journal concernant votre Rage Room. Je ne suis pas quelqu'un d'agressif. Vraiment pas! Mais j'ai eu une très mauvaise semaine et j'aimerais beaucoup me défouler.

Et bien, cela me semble être le client idéal !
- Oh, vous appelez le bon numéro. Ecoutez, nous avons un pack appelé 'Anti-stress' : c'est parfait pour les personnes venant pour la première fois. Et je pense que cela vous conviendra très bien.

Au son de sa voix, j'entends que mon interlocuteur est rassuré.
- Ok, je réserve un Anti-stress.

***

Thomas, un client
Deux jours plus tard, j'arrive quinze minutes à l'avance. Michaël m'avait dit de choisir ma musique favorite, ce que j'ai fait. Honnêtement, je n'ai aucune idée de ce que je vais ressentir en cassant des assiettes, mais Wreck It me semble une meilleure idée que d'aller au cinéma.

Michaël m'aide à choisir mon style d'équipement. Cela consiste à choisir quel casque et quelle armure je vais porter. Ensuite, je choisis mon - euh - arme. J'ai le choix entre un large pied de biche, un marteau très lourd, et une batte de baseball. J'opte pour la batte, cela me paraît le moins agressif.

Après que Michaël a vérifié que ma tenue était bien sécurisée – n'oubliez surtout pas de prendre des chaussures adaptées ! – j'entre dans la Rage Room. J'inspire profondément et regarde autour de moi.

Droit devant moi, je vois des douzaines de verres alignés, et derrière, des bouteilles en verre. Devant, il y a des tasses et des soucoupes, et plein d'autres petits objets auxquels nous ne pouvions pas toucher étant enfants, lorsque nous rendions visite à notre grand-mère.

Amusez-vous, me dit Michaël en souriant, et il me laisse seul. Avec en toile de fond, ma musique favorite. Bon, je n'ai qu'à commencer et voir à quoi ça ressemble.
Je prends une nouvelle inspiration et vise le verre le plus proche de moi. Et... BAM!
Le verre devient poussière en quelques secondes. Ok, ce n'est pas mal, je me dis.
Je place trois verres ensemble – serais-je capable de les casser tous les trois en même temps? Voyons. CRAC! Waouh, qui aurait cru!

Je me tourne maintenant vers les plats en faïence. Pas si facile à casser, et je réalise alors pourquoi on a besoin d'un marteau. Ksssh, super !
Après chaque choc, je sens l'adrénaline monter. Je tremble ! C'est génial ! Et pour une raison que je n'explique pas, je me sens... bien !

Après, je commence à expérimenter. J'empile des verres sur des assiettes. CRAC ! HAHA ! OUAIS ! Comment encore être stressé maintenant ?!
Je fais maintenant une tour d'assiettes, surmontée d'une bouteille. Je frappe une fois, deux fois, trois fois. C'est physique ! Comme un entraînement de cardio !

Avant de m'en rendre compte, tout est cassé.
- Comment ça s'est passé ?, me demande Michaël en souriant.

Je réponds en souriant à mon tour.
- Quand puis-je réserver l'option pour les groupes ?

Prêt à réserver votre session?
Cliquez pour réserver votre session ou appelez le 0474/53.69.10.